Loading...

  • vendredi 05 janvier 2018

INDICATEUR ÉCONOMIQUE BCVS, JANVIER 2018


Situation actuelle

La demande pour l’hôtellerie valaisanne a fortement progressé pendant la saison d’été passée (de mai à octobre 2017). Dans son ensemble, le nombre des nuitées a augmenté de 8.1% par rapport à la même période de l’année précédente. La demande était surtout en hausse aussi parmi les hôtes étrangers (+13.9%) mais aussi parmi les hôtes domestiques (+3.1%).Ce sont les hôtes asiatiques (+31.1%), européens de l’est (+14.1%) et nord-américains (+13.4%) qui ont fourni les taux de croissance les plus forts. Quant aux marchés plus traditionnels d’Europe de l’Ouest, qui représentent de loin les groupes de clients les plus nombreux, ils sont repartis à la hausse pour la première fois depuis 2008 (+6.9%).


 

Perspective 

En 2015 et 2016, suite à l’abandon du taux plancher, l’hébergement valaisan a subi un fort recul de sa valeur ajoutée. L’évolution positive de la demande de ces derniers mois redonne des couleurs au secteur. BAK Economics lui prévoit une croissance de 2.3% en 2017. Le taux de change demeure malgré tout défavorable, en particulier pour les hôtes en provenance des marchés européens. BAK Economie s’attend à un rétablissement sans éclat dans l’année à venir pour l’hôtellerie (+0.8% en 2018). En revanche, la restauration devrait connaitre une relance sensible (+1.8% en 2018). D’une part, elle est moins exposée aux aléas de la demande européenne, d’autre part le climat de consommation domestique s’est nettement amélioré. Grace à la lente dépréciation du franc et à l’embellie conjoncturelle mondiale, le secteur valaisan de l’hébergement devrait voir sa valeur ajoutée progresser de 1.2% en 2018.

 

 

Ils nous soutiennent

Nos Partenaires

Vous trouverez ci-dessous nos différents partenaires ainsi que le lien vers leur site.