Loading...

  • vendredi 02 mars 2018

INDICATEUR ÉCONOMIQUE BCVS, MARS 2018


 

Structure des exportations valaisannes

Les produits chimiques et pharmaceutiques représentent les principales exportations valaisannes en 2017, avec 45.5% du total. La part du lion provient de l’agrochimie. Le reste de la production concerne la chimie générale et les médicaments classiques (6.8%).

La structure des exportations valaisannes diffère du reste de la Suisse. En moyenne nationale, la chimie-pharma totalise 34% des ventes helvétiques à l’étranger. Le gros de la valeur est réalisé dans les médicaments alors que les produits de l’agrochimie sont marginaux.

Le second groupe de produits exportés par l’économie valaisanne provient de la métallurgie. En 2017, l’aluminium a représenté 39.1% des ventes totales de biens valaisans à l’étranger.

 

 

Le commerce extérieur valaisan en 2017

La demande étrangère pour les biens produits en Valais a baissé de 4.2% en Valais. En Suisse, l’évolution 2017 a été au contraire positive (+4.8%).

La raison principale en est le repli marqué des ventes de produits agrochimiques (-26.1%). Dans le même temps, les exportations de produits chimiques de base a aussi reculé (-4.9%).

Les autres branches ont connu des évolutions positives, comme le reste de la chimie (+7.1%), l’aluminium (+14.7%) et les machines (+13%). Ces progressions ont partiellement compensé le recul de l’agrochimie.

Perspectives 2018

L’embellie conjoncturelle mondiale et la lente dépréciation du franc auront une influence positive sur la demande étrangère pour les biens produits en Valais.

Pour la chimie et la métallurgie, qui sont les branches exportatrice dominantes, BAK Economics s’attend à des taux de croissance en 2018 de 3.3% respectivement 2.5%.

Ils nous soutiennent

Nos Partenaires

Vous trouverez ci-dessous nos différents partenaires ainsi que le lien vers leur site.