Loading...

  • lundi 03 juin 2019

INDICATEUR ÉCONOMIQUE BCVS, JUIN 2019


La construction en Valais

Le secteur valaisan de la construction comprend les branches du bâtiment (édifi-cation de bâtiment), du génie civil (comme la construction de routes ou de tunnels) ainsi que du second œuvre (par exemple peintres ou installateurs-électriciens). Ces derniers sont actifs aussi bien dans le bâtiment que dans le génie civil. 

 

Situation actuelle

En 2018, le secteur de la construction représente 7% de la création totale de valeur ajoutée en Valais. 44% de cette valeur découlent de l’activité dans le secteur du bâtiment, 7% dans celui du génie civil. 49% sont générés par les entreprises du second œuvre et les travaux de préparation des chantiers. En 2018, le nombre de permis de construire et de demandes de construction sont en diminution, après une augmentation dans la même période de l’année précédente.  On enregistre une forte baisse des demandes de construction, mais bien que ces chiffres semblent se redresser légèrement au début de 2019, la tendance négative des permis de bâtir se poursuivra. Les permis de construire et les demandes de construction dans le génie civil ont fortement diminué en 2018 et cette tendance négative se poursuit en 2019. La valeur absolue du génie civil est considérablement plus basse que celle du bâtiment.

 

 

 

Perspectives

 

Après une légère accélération en 2018, les indicateurs à disposition montrent une croissance négative pour l’année à venir dans la branche de la construc-tion (-2.2%). En 2020, le PIB devrait encore reculer (-3%) avant, une reprise cy-clique est attendue en 2021 dans les trois sous-secteurs. Au niveau national, BAK Economics prévoit une légère baisse de la valeur ajou-tée dans le secteur de la construction (-0.6%), en s’appuyant sur les indica-teurs à disposition, ainsi que sur les perspectives économiques et les augmen-tations des postes vacants au niveau des cantons. Une légère augmentation est prévue pour l’année prochaine. La croissance négative du PIB réel se répercute sur le nombre d’employés à plein temps dans le secteur de la construction (2019 : -1.5%), (2020 : -2.5%). Selon BAK Economics, ces chiffres seront en légère augmentation en 2021.

 

Ils nous soutiennent

Nos Partenaires

Vous trouverez ci-dessous nos différents partenaires ainsi que le lien vers leur site.